CARÊME 2021

MERCREDI DES CENDRES 17 FÉVRIER 2021

Le mercredi des Cendres, On l’appelle ainsi car, au premier jour du Carême, autant que possible le chrétien participe à la messe. C’est là qu’il reçoit sur la tête quelques poussières de cendres de bois brûlé.

Les cendres, c’est gris et sans vie. C’est ce qui reste après le feu. Comme on brûle des déchets  pour purifier, nettoyer.

Cela nous rappelle que nous sommes fragiles, que nous avons besoin de Dieu pour changer nos cœurs, les purifier de ce qui doit être éliminé.

Quand on a un caillou dans sa chaussure, est-ce que c’est facile de marcher ? Alors, on cherche à enlever ce caillou. Parfois on met des cailloux dans nos cœurs… Et notre cœur est lourd et loin du cœur de Jésus…

Venir recevoir quelques cendres à l’entrée du Carême c’est le signe que nous voulons faire plus de place à Dieu dans nos vies.

 « Seigneur, nous voici rassemblés avec le désir de marcher à la suite de Jésus pendant 40 jours. Une marche avec Toi qui nous conduira à cette grande fête de Pâques, le cœur libre et en fête ! »

  • Le « Carême », est un temps de 40 jours  qui nous rappelle la traversée du peuple sorti d’Egypte pendant 40 ans dans le désert, pour apprendre à se laisser conduire par le Seigneur. Dans la vie des chrétiens , c’est un temps pour remettre le Seigneur au cœur de sa vie et se laisser conduire.

Le dimanche on ne fait pas Carême, c’est toujours  le jour de la résurrection, un jour de joie.

  • Le Carême nous invite à 3 attitudes essentielles :

Le Jeûne, la prière et l’attention aux autres dans le partage, trois moyens pour se préparer le coeur à ressusciter avec Jésus.

  • Jeûner, c’est renoncer à des petits plaisirs pour faire plaisir à d’autres. Par exemple, je ne me précipiterai pas sur un plat en famille, j’attendrais que d’autres se servent avant moi, ou bien je ne prendrai pas plus que j’ai besoin à la cantine pour ne pas gaspiller. Je laisserai de côté ma play-station, mon ordi et mon téléphone pour faire le travail d’école, pour lire, pour rendre service à la maison…
  • Prier, c’est prendre un petit temps le matin et le soir, régulièrement. Je peux  dire au Seigneur le matin que je l’aime, que je veux écouter ses paroles et  le suivre. Le soir je peux dire au Seigneur avec mon Coeur un pardon, un merci, un s’il te plaît et finir par un « Notre Père » ;
  • Partager, c’est ouvrir son cœur à la peine de l’autre et oser des gestes de solidarité, de fraternité. Par exemple, participer avec ma classe à une action solidaire. Donner un peu de ma tirelire pour le secours catholique en en parlant à mes parents, m’intéresser à ce qui se passe loin de mon pays, comme le CCFD (Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement) sait m’informer – (livret disponible dans l’église).

Bonne route vers Pâques tous ensemble !

                                                                                                                                         N.L 14/02/2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.