Il était une fois le covid 19 …

Il était une fois le covid 19 qui avait empêché une classe de quatrième de faire son voyage de fin d’année…Alors les élèves l’ont inventé….ils ont pris la première lettre de chaque prénom et ont créé son nom: Cale Javilac…..ils ont inventé un chevalier, sire Noah de Muscade qui a découvert en l’an 1526 une île…..il y accosta et suivit une licorne qui le mena à une cascade de chocolat bordée d’un lac, jadis creusé par les dinosaures, et la ville fut fondée. 

Pour la visiter, nos voyageurs imaginaires devront emprunter un sous-marin ou une montgolfière.  Une fois sur place le programme sera chargé : 

Après une Visite du grand théâtre antique et du scintillant observatoire à licornes, le musée de la sucrerie leur ouvrira les portes de la gourmandise, le château du chevalier baissera pour eux son pont Levis et le parc des friandises leur offrira une pause bien méritée….l’auberge ancestrale Julius Tavernus les régalera de chocolats du terroir et d’oeufs de licornes. Puis l’édifice religieux accueillera le groupe pour un moment dédié au calme , aux fleurs et aux licornes. Quelques photos du volcan et une bonne nuit de sommeil au cœur des habitations de pierres volcaniques viendront clore ce dépaysement hors du commun.

Chacun a façonné à sa manière le rêve de tous, et si vous ne voyez ici que du carton, ou du papier décoré…c’est que votre âme d’enfant s’est envolée et Cale Javilac jamais vous ne visiterez!!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.